ABCDick Humanité

HUMANITÉ



« “L’homme” ou “l’être humain” sont des termes que nous devons comprendre et utiliser correctement : ils ne concernent ni l’origine ni l’ontologie, mais une manière d’être dans le monde. Si une construction mécanique interrompt le cours de son fonctionnement habituel pour vous venir en aide, alors vous lui imputerez, avec reconnaissance, un caractère humain que ne pourrait mettre à jour aucune analyse de ses transistors ou systèmes de relais. Un scientifique, cherchant à reproduire les circuits de câblage de cette machine pour déterminer l’emplacement de son humanité, ressemblerait fort à nos scientifiques zélés qui cherchent vainement l’emplacement de l’âme humaine et, incapables de trouver un organe donné à un endroit précis, préfèrent refuser d’admettre que nous avons une âme. L’âme est à l’homme ce que l’homme est à la machine : une dimension complémentaire en terme de fonctionnalité hiérarchique. De même que l’un d’entre nous peut agir divinement (en donnant son manteau à un étranger), une machine peut agir humainement lorsqu’elle interrompt son cycle programmé parce qu’elle a pris une décision. »1


1 Philip K. Dick, Si ce monde vous déplaît et autres écrits, conférence « Hommes, androïdes et machines » (1976), L’Éclat, 1998, p.82-83.


Etienne Barillier © 2007-2017