Dernière conversation avant les étoiles | Philip K. Dick

Dernière conversation avant les étoiles

1 - Tim POWERS, Avant-propos (Foreword)

2 - Gwen LEE & Doris Elaine SAUTER, Remerciements

3 - Doris Elaine SAUTER, Introduction

4 - Gwen LEE & Doris Elaine SAUTER, Blade Runner - Première partie - 10 janvier 1982 (Blade Runner. Part 1)

5 - Gwen LEE & Doris Elaine SAUTER, The Owl in Daylight - Première Partie - 10 janvier 1982 (The Owl in Daylight. Part 1),

6 - Gwen LEE & Doris Elaine SAUTER, The Owl in Daylight - Deuxième partie - 15 janvier 1982 (The Owl in Daylight. Part 2),

7 - Gwen LEE & Doris Elaine SAUTER, "Two-Three Seventy-Four" - 15 janvier 1982 (2 - 3 - 74),

8 - Gwen LEE & Doris Elaine SAUTER, Blade Runner - Deuxième partie - 15 janvier 1982 (Blade Runner. Part 2),

9 - Gwen LEE & Doris Elaine SAUTER, L'Exégèse - 15 janvier 1982 (Exegesis).
Quatrième de couverture :

En janvier 1982, Philip K. Dick s'entretient avec la journaliste Gwenn Lee, que lui a présentée son amie Doris Elaine Sauter.

Dick parle longuement du film d'un jeune réalisateur, Ridley Scott, alors en cours de montage et qui doit sortir sous le titre Blade Runner, il improvise face au micro le scénario de son prochain roman, The Owl in Daylight, il décrit ses visions de 1974 et évoque pêle-mêle, entre délire et érudition, une civilisation extra-terrestre sourde et muette ne communiquant que par les couleurs, les Évangiles, Parménide, la suite de Fibonacci, et tout ce qui fait de sa propre biographie un véritable roman de Philip K. Dick.

Deux mois plus tard, Dick meurt d'une crise cardiaque à l'age de 54 ans. il n'aura pas vu Blade Runner, il n'aura pas écrit The Owl in Daylight, mais nous aura laissé, avec ces conversations, un témoignage exceptionnel — inédit en français — sur une œuvre majeure du XXe siècle.
comments powered by Disqus
Dernieres conversation avant les etoiles
Etienne Barillier © 2007-2017