Deus Irae | Philip K. Dick

Deus irae

Titre original : Deus irae, 1976

Traduction de Françoise Cartano
Quatrième de couverture :

Après l'holocauste qui a mis fin à la Troisième Guerre mondiale, les rares survivants devenus méconnaissables à force de mutations sont l'enjeu d'une lutte sans merci entre deux Eglises : celle du Bien et celle du Mal, qui vénère Deus irae, le Dieu de la Colère, celui qui a lâché sur le monde l'horreur atomique.

Chargé de réaliser un portrait de cette funeste divinité pour ranimer la foi de ses fidèles, Tibor McMasters, un peintre sans bras ni jambes, part à sa recherche à travers une Terre dévastée, en proie aux stigmates d'un monde devenu fou. Un monde où se dissipe la frontière entre l'humain et le divin...

Fruit d'une collaboration qui s'est étalée sur une douzaine d'années, Deus irae est un livre unique, un voyage halluciné dans les univers conjugués de deux géants de la science-fiction.


Philip K. Dick (1928 – 1982) et Roger Zelazny (1937 – 1995) ont marqué en profondeur la science-fiction moderne, l'un par la dimension philosophique qu'il a donné au genre, l'autre en revisitant de façon originale les grands mythes de l'humanité (comme dans le fameux cycle des Princes d'Ambre).
comments powered by Disqus
Deus irae de Philip K. Dick
Etienne Barillier © 2007-2017