La Fille aux cheveux noirs | Philip K. Dick

La Fille aux cheveux noirs

Titre original : The Dark-Haired Girl

Traduction de Gilles Goullet
Quatrième de couverture :

Elle est Emily Hnatt dans Le Dieu venu du Centaure, Donna Hawthorne dans Substance Mort, Sherri Solvig dans Siva, Rybys Romney dans L'Invasion divine...
Multiple, fantasmée, elle traverse une existence marquée par des expériences mystiques, le doute et l'abus de drogue. Ses cheveux sont noirs comme la nuit ; figure invariante, démiurgique, elle est chaque femme que Philip K. Dick a connue et aimée.
La Fille aux cheveux noirs rassemble toutes les lettres qu'il a adressé à cette mystérieuse muse, personnage aussi réel que virtuel et raison d'être de son travail littéraire. Au détour de cette correspondance à sens unique, où se mêlent fiction et autobiographie, apparaît en filigrane le portrait d'un auteur qui fit de sa vie son meilleur roman.

Philip K. Dick (1928-1982) a laissé une œuvre essentielle, qui a profondément marqué toute une génération d'auteurs et de lecteurs. Parmi ses nombreux chefs-d'œuvre on peut citer Substance Mort, Ubik ou La Trilogie divine, parue en un volume dans la collection Lunes d'encre aux éditions Denoël. Plusieurs de ses récits ont été adaptés au cinéma, notamment Blade Runner et Total Recall.
comments powered by Disqus
La fille aux cheveux noirs
Etienne Barillier © 2007-2017